Guide pratique pour apprendre à utiliser les huiles essentielles pour se soigner

huiles essentielles

De plus en plus de gens se tournent maintenant vers les huiles essentielles comme substituts ou suppléments de médicaments. En effet, selon les caractéristiques des plantes qui la composent, les huiles essentielles peuvent traiter efficacement de nombreuses maladies, comme le rhume, les maux de gorge, la gastro-entérite, l’insomnie, les plaies. À travers, cet article, découvrez la définition et les principales caractéristiques des huiles essentielles, quelle huile essentielle utiliser, comment utiliser les huiles essentielles pour se soigner. Quelles huiles essentielles pour quels maux ?

Huile essentielle : définition

L’huile essentielle est un produit liquide qui contient de fortes concentrations de substances végétales extraites de plantes aromatiques. Elle est obtenue à partir de vapeur d’eau distillée entraînée par les plantes ou leurs organes (ses fleurs, feuilles, bois, racines, écorce ou fruits). Extrayant l’essence distillée des plantes, les huiles essentielles contiennent des molécules aromatiques et des terpéniques bénéfiques pour la santé. Et les propriétés de l’huile essentielle dépendent de ses compositions d’origines issues des plantes. Lorsque l’huile est présente en grande quantité, la pression à froid des zestes et des écorces (comme les agrumes) va être compressée, et les huiles essentielles sont collectées très simplement. Et les substances aromatiques et les volatiles de l’huile sont composés de différentes molécules (les hydrocarbures, dont des molécules oxydées et des terpènes). Soluble dans l’huile et l’alcool, insoluble dans l’eau. Les prix élevés des produits s’expliquent en partie par le fait qu’un grand nombre de quantités des plantes sont nécessaires pour les obtenir. En aromathérapie, elle peut être usée pour traiter un grand nombre de maladies respiratoires, buccales ou cutanées. Pour bénéficier des bienfaits de l’aromathérapie, il est important de savoir décrypter les étiquettes des huiles essentielles, choisir les huiles essentielles bio et comprendre comment conserver les huiles essentielles. Pour en savoir plus sur huiles essentielles utilisation, cliquez sur compagnie-des-sens.fr.

Quelles sont les principales caractéristiques des huiles essentielles ?

Selon les différents organes végétaux dont est extraite l’essence, les huiles essentielles peuvent avoir des caractéristiques différentes : fleurs, feuilles, racines, graines, écorce. Voici les principales caractéristiques des huiles essentielles utilisées dans l’aromathérapie. Tout d’abord, les huiles essentielles sont conservatrices et protectrices : elles peuvent éliminer les bactéries pathogènes, prévenir les maladies microbiennes et renforcer le système immunitaire. Ensuite, antibactérien : en raison du coefficient antibactérien élevé de ses molécules aromatiques, certaine synergie huile essentielle sont particulièrement efficaces dans le traitement des infections courantes. En plus, ce sont des médicaments antiviraux : elles arrêtent le développement du virus. Et analgésiques : elles peuvent soulager les migraines, les maux de dents, les crampes musculaires, les rhumatismes. En raison de leurs propriétés expectorantes, elles peuvent stimuler le système immunitaire et des glandes bronchiques. Aussi, elles activent la circulation sanguine, et éliminent l’acide lactique, soulagent des douleurs musculaires et des douleurs aux pieds. Elles sont des médicaments antifongiques : les huiles essentielles présentant ces avantages peuvent combattre des infections fongiques causées par des champignons ou des levures, telles que la candidose et les dermatomycoses. Certains extraits des plantes peuvent traiter efficacement les maladies du système digestif. Les huiles essentielles peuvent soulager les coliques, les brûlures d’estomac, la constipation, les flatulences et l’indigestion. 

Les utilisations des huiles essentielles

En aromathérapie, les huiles essentielles peuvent être administrées par voie orale, application cutanée, massage, inhalation ou bain aromatique. Tout d’abord, par voie orale : les huiles essentielles doivent être diluées dans un support, un comprimé neutre ou une huile végétale. Vous pouvez demander un conseil à un professionnel de la santé ou à un aromathérapeute pour comprendre la posologie appropriée du traitement. Ensuite, appliquer ou masser sur la peau : il faut la diluer dans un milieu huileux. Parce que les huiles essentielles sont lipophiles, elles pénètrent facilement dans la couche cutanée, pénètrent dans le corps avant d’atteindre les systèmes de circulation sanguine, puis atteignent les organes malades. Cependant, plusieurs huiles essentielles sont déconseillées pour une utilisation sur la peau, car elles sont irritantes, photosensibilisantes ou allergènes. En plus, en inhalation : versez 2 ou 3 gouttes de l’huile essentielle dans un récipient avec de l’eau bouillante et inhalez la vapeur jusqu’à 10 minutes. De plus, dans le bain aromatique : insolubles dans l’eau, les huiles essentielles doivent être diluées dans la base dispersante fournie par la pharmacie ou le magasin bio. Ajouter les gouttes d’huiles essentielles préalablement diluées dans le bain à 38 ou à 39 °C. Ne restez pas dans l’eau plus de dix minutes. Le bain aromatique est uniquement réservé aux adultes. Il est aussi important de lire les précautions d’emploi. Et certains extraits contenant beaucoup de phénols, de terpènes ou d’aldéhydes terpéniques peuvent irriter la peau. Aussi, en diffusion : cette méthode est souvent utilisée pour décontaminer la pièce afin d’éviter les risques d’infection. Évitez d’utiliser des huiles essentielles irritantes telles que l’eucalyptus ou le thym. Comme il existe de nombreuses façons d’utiliser les huiles essentielles, il est important de déterminer une méthode la plus efficace selon le but ou de l’effet souhaité. 

Comment faire le bon choix des huiles essentielles ?

L’achat et la sélection d’huiles essentielles nécessitent un examen attentif et certains critères doivent être considérés lors de l’achat. Afin de faire un bon choix lors de l’obtention des huiles essentielles, vous devez miser sur les huiles essentielles aux propriétés « cicatrisantes ». Les produits doivent être issus de matières premières, notamment des plantes aromatiques (ylang, eucalyptus, lavande) et être précisément identifiés. Autre critère à prendre en compte quand vous choisissez des huiles essentielles : comment faire pour les conserver ? Ces produits doivent être stockés dans des conditions optimales. En plus, les huiles essentielles de bonne qualité ont des caractéristiques suivantes : chromatographie, physico-chimie et sensorialité. L’AFNOR (Association française de normalisation) a identifié et cité les avantages des huiles essentielles lors de l’élaboration des normes. De ce fait, les huiles essentielles de bonne qualité doivent répondre aux quatre principaux critères suivants. Vous pouvez choisir des huiles essentielles 100 % pures. Et les huiles essentielles pures ne mélangeront pas avec d’autres produits. Aussi, Évitez d’utiliser des huiles rectifiées ou des huiles ne contenant pas de terpène. Les fractions de ces huiles sont mélangées ou séparées avec d’autres extraits au cours d’un processus de distillation. Les huiles impures peuvent ruiner votre santé. Ainsi, choisissez les huiles essentielles 100 % bio. Vous pouvez prendre des huiles essentielles complètes ou intégrales. Et opter pour les huiles essentielles végétales et biochimiques.   

Quelles sont les utilisations de l’huile essentielle de Ravinstra ?
Acheter du CBD en ligne au gros