Tout savoir sur les causes de l’endométriose

L’endométriose est une maladie qui touche principalement les femmes en âge de procréer. Cependant, malgré les efforts des spécialistes, ce trouble s’avère encore mal diagnostiqué et reste méconnu. Cette affection gynécologique inflammatoire chronique entraîne le plus souvent des douleurs intenses, voire insupportables, sur le bas du ventre. Mais, quelles sont les principales causes de l’endométriose ? Voici quelques explications à ce sujet.

Les cellules de l’endomètre passent dans la circulation sanguine

Les facteurs de la présence des fragments de l’endomètre dans la cavité abdominale d’une femme sont encore mal identifiés. En réalité, l’endométriose est une maladie multifactorielle avec des causes hormonales, environnementales ainsi que génétiques. Toutes les femmes qui ont une sœur ou bien une mère touchée par le trouble peuvent en devenir victimes.

Cependant, selon plusieurs études, il se peut que l’une des causes de l’endométriose soit le passage des cellules de l’endomètre utérin dans la circulation sanguine. Certains spécialistes considèrent cela comme la lymphe qui se manifeste le plus souvent lors des règles. Les cellules migrent ailleurs, c’est un peu comme la façon dont les cellules cancéreuses créent les métastases.

Les fuites de sang lors des règles

Les fuites de sang dans les trompes au cours des règles s’avèrent également une des causes de l’endométriose chez les femmes. C’est ce que les spécialistes appellent les « menstruations rétrogrades ». Sur ce cas, l’élimination du sang par le col de l’utérus ainsi que le vagin n’est pas suffisante. Ainsi, le sang se contente des fragments de l’endomètre pour passer dans l’abdomen par les trompes. Les fragments se fixent par la suite sur les organes de l’abdomen. Cependant, toutes les femmes qui rencontrent des menstruations rétrogrades ne sont pas touchées par la maladie. Certaines ne montrent d’ailleurs aucun signe de cette affection au cours de leur vie.

La transformation des cellules du péritoine

D’autres experts ont effectué une étude approfondie concernant cette maladie. Ils ont trouvé qu’il est également possible que le facteur de l’endométriose soit la transformation des cellules du péritoine en des cellules de l’endomètre. Ces cellules figurent parmi les membranes qui soutiennent les organes de l’abdomen.

Sachez qu’en dehors de ces facteurs, certaines femmes risquent de développer une endométriose. C’est par exemple le cas de celles dont des membres de leur famille ont aussi souffert de ce trouble. Celles qui ont des cycles menstruels assez courts et qui ont des malformations sur le col de l’utérus sont aussi concernées.

La recherche pharmaceutique au service de la santé
Les secrets de la pierre aventurine